BLOG

Le sexe extrême sexe irrité

le sexe extrême sexe irrité

Sexe en groupe amateur sexe indien


le sexe extrême sexe irrité

Et surtout n'hésite pas à consulter un urologue!!! Je vous remercie sincèrement pour cette aimable contribution. Et je vous souhaite le bonsoir. Salut Ludovic, j'ai 35 ans et j'ai les mêmes symptomes que toi, j'ai depuis la fin du mois d'aout des brulures au début de la miction, mais pas pendant au contraire après le début de celle ci cela ma soulage plutot.

J'ai remarqué que les brulures et parfois une légère démangeaison sont plus ou moins forte comme une iiritation et peuvent être totalement abscente pendant un certain temps. Brulure au niveau du meat sur le gland à la base du frein avec de petites papules rosé ou violacé autour du meat uretal.

Après une éjaculation, l'inflammation est plus importante puis elle ce calme dans les 24h. J'ai remarqué aussi lorsque je ne bois pas assez ou lorsque mes urines sont plus foncées ou plus chargées que le phénomène s'accentue. J'ai fait un dépistage des MST négatif sauf l'herpes n'a pas été fait, mais cela ne ressemble pas au symptomes d'après mon médecin.

J'ai été voir un urologue en octobre mais pour lui rien de particulier et pourtant j'ai des périodes ou je recent une gène permanente et des brulures sur l'extrémité inférieur du meat qui sont légère et intermittente. Je bois du café 2 à 3 fois dans la journée, je fume , je ne sais pas si cela peu être la cause. Je dois faire samdei prochain une échographie des voies urinaires et de la prostate.

Je n'ai jamais fais les analyses d'urine au moment ou cela me brule, idem quand je vais au médecin on ne voix pas grand chose à part une légère inflammation externe des muqueuse du meat levres légèrement inflammées avec le frein assez foncé et 1 à 2 petites paules et un petit sillon sur le meat inférieir à 0,5mm.

Ludovic, excuse pour mes fautes de frappe, je serai de nouveaux connecté samedi prochain vers 15h, j'espère que tu me répondra. J'aimerai partagé avec quelqu'un mes symptomes et avoir des explications puisque les médecins et les exmanes me laissent sans réponse pour le moment. Si cela t'interresse on pourra échanger par mail, mais uniquement pour un aspect médical, rien de mal intentionné. A deux peut etre que l'on pourra échanger sur les pistes de recherches et se débarrasser de cela.

Mais est ce la même chose pour nous deux. J'ai auusi des problèmes de digestion gasterique et après avoir été à la selle, j'ai souvanet des irritations autour de l'anus. Ludovic et Laurent, si l'un d'entre vous lit ceci pourriez vous me dire si vous avez reussi a depister la cause de ce mal. Vos descriptions correspondent exactement a ce que j'ai aussi surtout celle de Laurent.

Moi aussi je veux m'en debarasser et je ne sais pas ce que c'est non plus. J'ai quelques precisions supplementaire dans mon cas. J'ai fait un test de frotti pour ghonorrea et clymedia qui a ete negatif mais comme laurent a explique a chaque fois que jetais chez le docteur pas de brulure a ce moment la. La sensation de brulure et la plus forte dans l'heure qui suit une ejaculation avec la des rougeurs a cote du meat. J'ai aussi pu constate que un lavage immediat apres l'ejaculation avec un peu de savon evite ces symptomes sur le gland mais non la sensation de brulure a l'interieur dans le conduit.

J'ai ete expose a une fille qui avait l'herpes genital mais deux tests de prise de sang pour detecter les anti corps a 10 mois d'intervalles ont tout les deux ete negatifs , je dis bien negatif. Avant de connaitre cette fille je ne souffrais pas de ces symptomes je n'ai pas su son infection assez tot. Je fais appel a votre entraide pour me dire si vous savez ce que c'est car la chose me nuit fortement moralement egalement.

Le premier medecin que j'ai vu m'a conseiller un traitement immediat avec un antibiotique fort car apres avoir minutieusement regarde il ne pensait pas qu'il puisse s'agir de l'herpes. Mais j'ai refuse le traitement a l'antibiotique. Peux etre devrais-je le faire? Il se trouve que j'ai également ce problème depuis quelques semaines Mes symptômes correspondent très exactement à ce qui est décrit.

Je me masturbe également plusieurs fois par semaine, j'ai des rapports sexuels réguliers avec une unique fille sur à Je bois du café, du thé, je porte des sous-vêtements peut-être un peu serrés, je reste assis sur une chaise à longueur de journée. Je n'ai pas encore consulté de médecin pour mon problème d'irritation, notamment car j'ai lu par ailleurs que des gens présentant ces symptômes et qui ont passé des analyses avaient un mal visiblement "inconnu" qui ne relevait apparemment pas d'une IST.

De plus ces symptômes sont assez légers, pas de grosse douleur ou rougeur. Juste une petite gène, pour laquelle il est dur de se motiver pour aller voir un médecin Cependant, cette gène commence à me peser, surtout au niveau du mental.

J'aimerais bien savoir si Ludovic, Laurent et Andreas ont pu obtenir des informations supplémentaires sur leur problème, afin que je sache dans quelle direction chercher, et s'il est nécessaire ou non de consulter un médecin. Vous parlez de sous-vêtement peut-être un peu trop serrés. Pensez à vérifier en en mettant des un peu plus larges quelques temps histoire de vérifier si ce ne serait pas la cause justement.

De plus si les sous-vêtement sous synthétiques, cela peut aussi provoquer une irritation de ce type. Donc modifier en priorité ce point et vous verrez. Il faudra tout de même plusieurs jours ou semaines pour savoir si c'est bien le problème. Et si vraiment rien alors, consultez. Bien cordialement Christiane Thyroïde en difficulté: Personne ne précise si le gland reste en permanence décalotté, ce qui est souvent le cas quand le filet est un peu "usé".

Lorsqu'il m'arrive d'avoir des irritations, je m'arrange pour conserver la protection du prépuce en permanence, ceci après un lavage régulier avec un savon doux. Le topic est ancien, mais c'est le seul du net où sont évoqués les symptômes qui m'empoisonnent la vie J'ai les mêmes symptômes que Ludovic et Laurent sont-il encore là?

Ont-ils trouvé une solution? Les rapports sexuels irritent mon urètre et mon méat urinaire rougeur, inflammation, douleurs, chaleur et brûlures à la verge, spécialement après avoir uriné. Ca peut faire mal jusqu'à gêner la marche Les douleurs disparaissent lentement Mon uro parle de "prostatite chronique", mais tous les examens sont normaux ECBU, échographie pelvienne, urétrographie rétrograde. Ca fait plusieurs mois que ça dure, je suis gavé d'antibiotiques, et je ne ressens pas d'amélioration.

Bonjour, je poste ceci vu les similitudes avec les précédents courriels. Voilà, j'attends d'éventuelles réponses. Les intervenants anciens ont-ils réglé leur problème? Avez-vous acheté récemment des sous-vêtements provenant d'extrême-orient, de la République Populaire de Chine particulièrement? Bonjour, je vous encourage à consulter. Si cela vous fait peur et que vous souhaitez la plus grande discrétion, il existe aussi les cliniques en lignes type euroClinix.

Je vous souhaite un bon rétablissement. Bonjour, je vous écrit mes chers collègues car nous avons tous le même problème, les mêmes symptômes et il faut le dire je pense Il est vrai que cela peut nuire à notre quotidien et au moral mais il ne faut pas lâcher l'affaire ; nous pouvons je pense améliorer la chose en décrivant en détail nos façon de procéder et en conclure des solutions.

A CHANGER aller de bas en haut le haut de la raie ne craint rien ; - Le gland est il décalloté ou pas, pour ma part lorsque j'urine je sais que si il reste des gouttes, cela va m'irriter et me démanger pendant quelques minutes puis s'estomper Alors bien s'essuyer, pas comme le font les autres mecs, tant pis Je suis rentré en France et devinez quoi C'est pas cher et vendu en pharmacie, dites que vs avez l'habitude d'en prendre, vendu sans ordonnance.

Je pense vite fait pr ma part à du psoriasis, peut etre quelque chose que l'on a a vie, ce n'est pas détectable, apparait chez les anxieux ou stressé! J'espère que je vous aurais apporter des solutions pr mieux vivre avc cette merde qui nous gache la vie je vous l'accorde. J'espère juste que vous me préviendrez si jms vous trouver la solution miracle.

Je me demande souvent si un médecin spécialiste en la matière pourrait nous aider, on est pas les premiers à avoir ça.. Après tt ce ne sont que des humains.. Pour finir, je bois pas beaucoup d'eau je vais me forcer à en boire plus et le café j'ai arreter en même temps que la clope ya de l'amélioration envoyer vos adresses mail si vous voulez correspondre.

Comme vous tous, les différents examens n'ont rien donné: Maintenant, que faire et combien de temps cela va-t-il encore durer? On me parle aussi de lichens scléreux. Merci pour vos réponses. Bref un conseil, n'imaginez pas le pire mais envisager tout ce qui touche de près ou loin votre sexe et notamment les vêtements, le PQ, Les premiers jours ça devrait piquer, brûler lors du lavage.

Serrez les dents et nettoyez correctement. Rincer abondamment à l'eau évitez l'eau trop chaude qui assèche la peau! Passez la serviette et laissez un peu à l'air pour être certain qu'aucune trace d'humidité ne persiste. Ensuite seulement appliquez une couche FINE de crème antifongique. Ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité de l'application. Il ne faudrait pas que vous voyez de la crème avant de recalotter. Observez bien l'évolution de la rougeur sur le prépuce.

Elle devrait aller en s'atténuant au fur et à mesure de l'efficacité du traitement. Si vous avez une sécheuse, un cycle de séchage chaud aidera à détruire les spores de champignons ayant résisté au lavage. Idéalement lavez les vêtements de la personne contaminée, à part des autres, pour éviter une contamination croisée.

Pensez à laver les draps si vous dormez tout nu, car les spores de champignons pourraient s'être dispersées là aussi. Durant le traitement, il serait bien de dormir avec un sous-vêtement, quoique si vous avez une infection aux aines, mieux vaut laisser les aines à l'air libre pour prévenir l'humidité et la macération.

Aspirez le matelas aidera à diminuer les résidus de champignons là aussi. Enfin, il est possible que vous ayez développé des champignons ailleurs sur le corps, dans les aines entre la cuisse et le scrotum , dans la moustache ou la barbe, entre les orteils pieds d'athlète.

Traitez toutes les zones suspicieuses sans quoi, une réinfection est inévitable. Pour le pied d'athlète, changez de chaussettes à tous les jours, des chaussettes en coton blanc sont de mise là aussi. Une fois le traitement réussi, changez de chaussure pour prévenir une réinfection. Il n'est évidemment pas besoin de mettre des crèmes hydratantes sur des muqueuses par la suite. Une muqueuse, par définition sécrète son propre gel hydratant, le mucus! Appliquez une crème hydratante sur une muqueuse pourrait avoir l'effet escompté inverse, à savoir une sècheresse de cette dernière en inhibant la sécrétion de mucus.

Bienvenue sur ce forum. Tu sembles avoir pas mal étudié de problème. Tu as fait des études de médecine ou c'est juste de l'expérience personnelle? La peau a des plaques de peau plus importantes en épaisseur, plus rigides et pâle. Cela se déchire entre les plaques.

Les traitements inefficaces de 2 dermatologues n'était pas un antimycosique. J'ai parfois une récidive, mais connaissant la façon de la bloquer c'est résorbé et réglé en 5 à 8 jours et ce pour une longue période. Il vaut mieux intervenir rapidement, pour être guéri le plus vite possible et ne pas interrompre les.. Si pas le temps de voir un médecin, demander au pharmacien qui va délivrer canestène ou équivalent J'oubliais , pour des mycoses, les deux partenaires doivent être traités en même temps.

Un bon suivi du diabète permet de limiter les récidives. De même en cas de posthite ou ballanite ballanoposthite, on peut utiliser en plus des anti mycosiques, la technique anti lsa, puisque cette technique met la peau à l'air, et les champignons détestent cela! Bonjour Bech, Merci pour l'accueil. En fait c'est un mélange de toutes les suggestions.

Je travaille dans le domaine de la santé sans être médecin , j'ai souffert de balanite sans trop savoir à quoi cela correspondait, ne trouvant que très peu d'images sur le net de ce à quoi mon pénis ressemblait.

Difficile donc de s'autodiagnostiquer. J'ai essayé les crèmes cortisones pensant à une dermatite de contact après avoir nettoyé mon pénis au gel douche le plus parfumé qu'on puisse trouver sur le marché C'est d'ailleurs suite à ce nettoyage que tout a commencé. J'avais une amélioration rapide mais au bout de quelques jours, c'était pire. J'ai quand même poursuivi le traitement, mais voyant l'état de mon pénis après 6 jours j'ai décidé d'arrêter le traitement. J'ai la chance d'avoir un microscope à la maison.

J'ai donc pris des échantillons de peau de prépuce qui se détachaient comme des pellicules et j'ai pu constater la présence de champignons. J'ai commencé un traitement anti-mycosique que j'ai arrêté après 6 jours puisque plus de symptômes.

Mon erreur aura surtout été de croire que la peau du prépuce se renouvelle plus rapidement que celle des orteils! J'ai développé des rougeurs sur les aines, et ma moustache me piquait. Chaque fois que je sortais de la douche, je me suis aperçu que sous la moustache j'avais des rougeurs là encore je mettais ça sur de l'eczéma ou une dermatite de contact.

Pour les rougeurs aux aines, c'est lorsqu'est apparue une odeur de fromage que je savais que ce n'était pas une dermatite de contact!

Je suis un habitué du pied d'athlète champignon entre les orteils! C'est un autre problème que je ne développerai pas ici J'ai donc décidé d'attaquer le problème par moi-même en allant lire des abrégés de dermatologie à la bibliothèque. J'y ai trouvé une photo qui ressemblait en tout point à ce à quoi ressemblait mon pénis, sous le chapitre "balanite".

FIssures, rougeur, assèchement du prépuce Et c'est là que j'ai vu que les traitements à la cortisone étaient déconseillés et que le traitement anti-mycosique devait être poursuivi pour au moins 10 jours à raison de 2 applications par jours. Mes connaissances en santé mon finalement fait comprendre que j'ai du m'auto-infecter les aines, la moustache Pour les mesures d'hygiènes, là encore c'est la base en matière d'agent infectieux.

Moins on est en contact avec ces agents, moins on risque de s'auto-infecter. Il est déconseillé d'avoir des relations sexuels voire même de simples contacts physiques ou d'échanger des vêtements pendant toute la durée du traitement sous peine de ne jamais en venir à bout.

Je sais aussi qu'il est conseillé d'appliquer la crème anti-fongique sur le pied d'athlète, et de mettre des chaussettes avant d'enfiler son slip sous peine de voir le slip se faire contaminer par les champignons du pied et contaminer à son tour les aines Pour éviter d'avoir de l'urine stagnante entre le prépuce et le gland, rien de tel qu'un petit coup de papier Q ou un décalottage avant d'uriner: À l'heure de la globalisation des communications, il semble bien que n'importe qui peut s'improviser médecin.

J'ai donc décidé de partager mes connaissances acquises par la lecture théorie et par la pratique expérience personnelle. J'ai trainé cette saloperie pendant des mois. Il est toujours très "dangereux" pour les personnes n'ayant pas de connaissances en sciences de s'auto-médicamenter. Je l'ai fait en connaissant les limites qui venaient avec. Mon erreur aura été de croire que ma flore bactérienne avait été perturbée par ce gel douche trop agressif et de persister à croire que ce n'était qu'une dermatite de contact.

Si on ne connait pas bien les symptomes, le mieux est de consulter. Je suis étonné que tu aie eu accès a des dermocorticoides, on ne les obtient que sur ordonnance pour éviter justement un traitement inadéquat. Les dermocorticoides peuvent avoir des actions qui cachent la cause réelle faisant croire que l'état s'améliore, et qu'en réalité, il n'en est rien.

J'ai testé des pharmacies en France et en Belgique, et leur ai demandé leur motivation de refus réponses identiques , C'est le ministère de la santé publique qui a choisi l'interdiction de délivrance de dermocorticoide sans ordonnance. La toute dernière version des fissures sur le prépuce novembre se trouve sur le site: Livre chapitre 40 chapitre 40 , 41 et Ou en est on ce 16 septembre avec cette information sur les fissures?

C'est un problème qui affecte principalement les 28 à 40 ans Si le déclenchement est la prise d'antibiotique, cela peut être n'importe quel age. Les informations ont été consultées plus de x sur trois sites différents. Cela donne une idée du nombre de personnes impactées par le fait que c'est souvent mal soigné en médecine, alors les personnes se renseignent ailleurs.

Souvent ils seront circoncis, parce que la médecine n'accorde pas suffisamment d'importance au prépuce, plusieurs médecins que j'ai rencontrés, m'ont dit que le prépuce cela ne sert à rien, alors on découpe et on jette! J'ai vécu personnellement plusieurs visites chez différents dermatologues ne donnant pas un traitement efficace sur le long terme, c'est ce qui m'a été aussi rapporté par plusieurs messages de personnes n'arrivant pas à se débarrasser de ces fissures qui dégénèrent en lsa.

La circoncision chez les adultes se fait souvent pour raison de lsa ne croyant pas qu'il existe des alternatives. Actuellement pour ces fissures, phimostop dilatateur mécanique italien Phimostop traite le phimosis naturellement, sans circoncision propose de résorber les fissures par l'action combinée de dilatateur et de crème à base de dermocorticoide.

Phimocure est aussi un dilatateur et la firme a amélioré, étendu son produit: Phimosis treatment foreskin stretcher comment reconnaître si ce sont les bonnes crèmes, il suffit de lire sur la notice, indication: L'autre méthodes décalotté 24h sur 24 fonctionne toujours très bien aussi. Quand tout a été résorbé par cette méthode décalotté 24h sur 24 si, par la suite on a l'impression que le prépuce se resserre, il suffit de dormir 3 nuits consécutives avec le pénis décalotté.

Il y a des érections automatiques durant la nuit qui assure l'entretient des corps caverneux et l'élasticité des tissus. Durant le sommeil paradoxal, 4 ou 5 par nuits, se produisent à chaque fois une érection d'une durée de 15 à 20 minutes chacune. Vous serez étonné de la "remise en forme" et du confort acquis après 3 nuits. Ignorer les informations utilisateur OCP66C4.

Chef d'entreprise - Commerçant. En examinant ce problème de "fissures" sur le prépuce, la meilleure méthode pour résorber ce problème est de rester décalotté pendant de longs moment afin d'étirer le prépuce en largeur et ce, définitivement.

Cette me parait efficace à vous lire. Et il est logique d'y voir une solution pérenne également.

...







Le sexe romantique femme sexi


Signaler Commenter la réponse de Lola. Commenter la réponse de Lola. Signaler Commenter la réponse de Sookette. Sookette - 12 sept.

Bonjour, Prends rendez-vous avec un Gyneco. Commenter la réponse de Sookette. Signaler Commenter la réponse de cindys Commenter la réponse de cindys Signaler Commenter la réponse de sookette. Commenter la réponse de sookette.

Concernant les testicules, je n avais pas de douleurs au toucher, je me dis que c etait surement du au stress d avoir contracté quelque chose. Bon, toujours est-il que j'ai passé les tests qui sont tous négatifs, et que les médecins me disent que je n'ai rien, pourtant je sens mon sexe différent d'avant, et la couleur différente comme peau plus bronzée me laisse inquiet. J'ai eu une fellation non protégée je suis un peu bête, mais la fille dit n'avoir eu aucun rapport avant , et hier je me suis aperçu d'un petit bouton sur la verge Bien entendu je flippe car malgré ce qui m'est arrivé je suis assez bête pour continuer Je compte bien entendu aller voir le médecin dès que je rentre en france 3 semaines.

Message cité 1 fois. Bonjour j ai eu exactement le meme probleme mais je n ai jamais eu de rapports. Tu as trouvé une solution depuis? On est synchro, moi aussi! Merci pour ces explications très claires, j'espère que ton expérience pourra nous servir Et vous croyez vraiment qu'un compte "invité" va vous répondre 7 ans plus tard? Il faut voir votre médecin pour bien confirmé que ce n'est pas: Un bon médecin vous fera faire des analyses d'urine et sanguines et des prélèvements urétraux pour toutes ces suspicions d'infections.

Surtout si vous avez mal aux testicules: N'hésitez pas à aller dans un CeGIDD en hôpital, c'est anonyme et gratuit et connaissent tout ça sur le bout des doigts. Si tout cela s'avère négatif, je peux vous évoquer mon cas et mon expérience: Je vous entends tous parler de savons etc.

Le gland surtout quand on est pas circoncis est une muqueuse très sensible J'en ai parlé à ma médecin: Bien se laver quotidiennement à l'eau tiède Pour partir sur de bonnes bases et tuer la "mauvaise flore" je devais me passer une compresse de Dakin pendant une semaine après la douche ça ne pique pas du tout, c'est un antiseptique pour peau et muqueuses.

Une fois que ça va mieux avec le dakin, on arrête Les ados parlent sexo Addiction sexuelle Asexualité Circoncision Couples atypiques: Déceptions et ruptures Ejaculation prématurée ou précoce Infections sexuellement transmissibles Les mots du sexe Peur du sexe Prépuce et phimosis Sexologie, sexothérapie Sexualité des personnes handicapées Sida et prévention Transsexualité, transgendérisme: Je compte bien entendu aller voir le médecin dès que je rentre en france 3 semaines Message cité 1 fois.

Je compte bien entendu aller voir le médecin dès que je rentre en france 3 semaines Afficher plus Afficher moins. Soucis génital, Irritation, sécheresse, coupure. Urgent secheresse et gercures sur penis. Sècheresse vaginale ou récidive de mycose? Sécheresse du gland suite à une infection???

Et surtout n'hésite pas à consulter un urologue!!! Je vous remercie sincèrement pour cette aimable contribution. Et je vous souhaite le bonsoir. Salut Ludovic, j'ai 35 ans et j'ai les mêmes symptomes que toi, j'ai depuis la fin du mois d'aout des brulures au début de la miction, mais pas pendant au contraire après le début de celle ci cela ma soulage plutot.

J'ai remarqué que les brulures et parfois une légère démangeaison sont plus ou moins forte comme une iiritation et peuvent être totalement abscente pendant un certain temps.

Brulure au niveau du meat sur le gland à la base du frein avec de petites papules rosé ou violacé autour du meat uretal. Après une éjaculation, l'inflammation est plus importante puis elle ce calme dans les 24h.

J'ai remarqué aussi lorsque je ne bois pas assez ou lorsque mes urines sont plus foncées ou plus chargées que le phénomène s'accentue. J'ai fait un dépistage des MST négatif sauf l'herpes n'a pas été fait, mais cela ne ressemble pas au symptomes d'après mon médecin. J'ai été voir un urologue en octobre mais pour lui rien de particulier et pourtant j'ai des périodes ou je recent une gène permanente et des brulures sur l'extrémité inférieur du meat qui sont légère et intermittente. Je bois du café 2 à 3 fois dans la journée, je fume , je ne sais pas si cela peu être la cause.

Je dois faire samdei prochain une échographie des voies urinaires et de la prostate. Je n'ai jamais fais les analyses d'urine au moment ou cela me brule, idem quand je vais au médecin on ne voix pas grand chose à part une légère inflammation externe des muqueuse du meat levres légèrement inflammées avec le frein assez foncé et 1 à 2 petites paules et un petit sillon sur le meat inférieir à 0,5mm.

Ludovic, excuse pour mes fautes de frappe, je serai de nouveaux connecté samedi prochain vers 15h, j'espère que tu me répondra. J'aimerai partagé avec quelqu'un mes symptomes et avoir des explications puisque les médecins et les exmanes me laissent sans réponse pour le moment.

Si cela t'interresse on pourra échanger par mail, mais uniquement pour un aspect médical, rien de mal intentionné. A deux peut etre que l'on pourra échanger sur les pistes de recherches et se débarrasser de cela.

Mais est ce la même chose pour nous deux. J'ai auusi des problèmes de digestion gasterique et après avoir été à la selle, j'ai souvanet des irritations autour de l'anus. Ludovic et Laurent, si l'un d'entre vous lit ceci pourriez vous me dire si vous avez reussi a depister la cause de ce mal. Vos descriptions correspondent exactement a ce que j'ai aussi surtout celle de Laurent.

Moi aussi je veux m'en debarasser et je ne sais pas ce que c'est non plus. J'ai quelques precisions supplementaire dans mon cas. J'ai fait un test de frotti pour ghonorrea et clymedia qui a ete negatif mais comme laurent a explique a chaque fois que jetais chez le docteur pas de brulure a ce moment la. La sensation de brulure et la plus forte dans l'heure qui suit une ejaculation avec la des rougeurs a cote du meat.

J'ai aussi pu constate que un lavage immediat apres l'ejaculation avec un peu de savon evite ces symptomes sur le gland mais non la sensation de brulure a l'interieur dans le conduit. J'ai ete expose a une fille qui avait l'herpes genital mais deux tests de prise de sang pour detecter les anti corps a 10 mois d'intervalles ont tout les deux ete negatifs , je dis bien negatif. Avant de connaitre cette fille je ne souffrais pas de ces symptomes je n'ai pas su son infection assez tot.

Je fais appel a votre entraide pour me dire si vous savez ce que c'est car la chose me nuit fortement moralement egalement.

Le premier medecin que j'ai vu m'a conseiller un traitement immediat avec un antibiotique fort car apres avoir minutieusement regarde il ne pensait pas qu'il puisse s'agir de l'herpes. Mais j'ai refuse le traitement a l'antibiotique. Peux etre devrais-je le faire? Il se trouve que j'ai également ce problème depuis quelques semaines Mes symptômes correspondent très exactement à ce qui est décrit.

Je me masturbe également plusieurs fois par semaine, j'ai des rapports sexuels réguliers avec une unique fille sur à Je bois du café, du thé, je porte des sous-vêtements peut-être un peu serrés, je reste assis sur une chaise à longueur de journée. Je n'ai pas encore consulté de médecin pour mon problème d'irritation, notamment car j'ai lu par ailleurs que des gens présentant ces symptômes et qui ont passé des analyses avaient un mal visiblement "inconnu" qui ne relevait apparemment pas d'une IST.

De plus ces symptômes sont assez légers, pas de grosse douleur ou rougeur. Juste une petite gène, pour laquelle il est dur de se motiver pour aller voir un médecin Cependant, cette gène commence à me peser, surtout au niveau du mental. J'aimerais bien savoir si Ludovic, Laurent et Andreas ont pu obtenir des informations supplémentaires sur leur problème, afin que je sache dans quelle direction chercher, et s'il est nécessaire ou non de consulter un médecin.

Vous parlez de sous-vêtement peut-être un peu trop serrés. Pensez à vérifier en en mettant des un peu plus larges quelques temps histoire de vérifier si ce ne serait pas la cause justement. De plus si les sous-vêtement sous synthétiques, cela peut aussi provoquer une irritation de ce type. Donc modifier en priorité ce point et vous verrez.

Il faudra tout de même plusieurs jours ou semaines pour savoir si c'est bien le problème. Et si vraiment rien alors, consultez. Bien cordialement Christiane Thyroïde en difficulté: Personne ne précise si le gland reste en permanence décalotté, ce qui est souvent le cas quand le filet est un peu "usé".

Lorsqu'il m'arrive d'avoir des irritations, je m'arrange pour conserver la protection du prépuce en permanence, ceci après un lavage régulier avec un savon doux. Le topic est ancien, mais c'est le seul du net où sont évoqués les symptômes qui m'empoisonnent la vie J'ai les mêmes symptômes que Ludovic et Laurent sont-il encore là? Ont-ils trouvé une solution? Les rapports sexuels irritent mon urètre et mon méat urinaire rougeur, inflammation, douleurs, chaleur et brûlures à la verge, spécialement après avoir uriné.

Le sexe de lapplication le sexe dur


Le trouvez-vous peut-être trop brusque? Peut-être craignez-vous d'avoir mal? Y a-t-il suffisamment de préliminaires? Dans tous les cas, le vaginisme pourra se régler après consultation auprès d'un spécialiste, un psychologue ou un sexologue, par exemple. Les douleurs au niveau vaginal sont souvent causées par des infections, des maladies ou autres affections physiologiques comme:. Elles peuvent être engendrées par un changement de partenaire, sans être une maladie vénérienne. Une crème ou des comprimés peuvent être achetés en pharmacie ou prescrits par votre médecin.

L'eczéma, par exemple, ou le lichen une maladie auto-immune touchant la peau démangent et peuvent causer l'apparition de lésions. Quand ces lésions entrent en contact avec un élément étranger, elles brûlent. De la cortisone peut être recommandée pour traiter ces maladies. Elle peut avoir été causée par une blessure et entraîne le déchirement de la peau au lieu de favoriser l'étirement qui se produit habituellement lors d'une relation sexuelle.

Des préservatifs féminins qui recouvrent la vulve peuvent être efficaces pour éviter la douleur. Dans les cas les plus aigus, on recommande une intervention chirurgicale.

Elle engendre une sensation de brulure. Des chercheurs croient qu'une racine nerveuse abîmée pourrait en être la cause. Dans ce cas, certains médecins prescrivent des antidépresseurs qui auraient un effet analgésique. On suggère aussi l'application de compresse froide ou de pains de glace froids et non gelés Ice pack.

Elle est l'une des causes les plus fréquentes de douleur chez les moins de 40 ans et chez les femmes préménopausées, et se caractérise par une douleur à l'entrée du vagin sensation de brûlure, de coupure. Certains prétendent qu'elle pourrait être due à une trop grande quantité d'acide oxalique dans les sécrétions vaginales.

Traitement - Elle peut être traitée en consultant des spécialistes qui entreprendront avec vous une thérapie du contrôle de la douleur, une physiothérapie ou un entraînement musculaire, ou même une chirurgie visant à exciser la région du vestibule qui est douloureuse. On propose aussi, dans un premier temps, d'éviter les aliments suivants qui contiennent des oxalates: S'ils sont utilisés régulièrement, ils peuvent nuire à la lubrification naturelle du vagin et à l'équilibre bactérien de la flore vaginale.

Vaut mieux y aller avec parcimonie pour l'emploi de douche vaginale et troquer son savon parfumé pour un savon doux non parfumé. Traitement - En cas de problème de lubrification, les lubrifiants de type K-Y ou Replens vendus en pharmacie peuvent temporairement aider. D'un autre type, des causes beaucoup plus profondes comme une salpingite infection des trompes ou l'endométriose peuvent générer des douleurs lors des relations sexuelles.

Elle survient à la ménopause. Ludovic et Laurent, si l'un d'entre vous lit ceci pourriez vous me dire si vous avez reussi a depister la cause de ce mal. Vos descriptions correspondent exactement a ce que j'ai aussi surtout celle de Laurent. Moi aussi je veux m'en debarasser et je ne sais pas ce que c'est non plus. J'ai quelques precisions supplementaire dans mon cas. J'ai fait un test de frotti pour ghonorrea et clymedia qui a ete negatif mais comme laurent a explique a chaque fois que jetais chez le docteur pas de brulure a ce moment la.

La sensation de brulure et la plus forte dans l'heure qui suit une ejaculation avec la des rougeurs a cote du meat. J'ai aussi pu constate que un lavage immediat apres l'ejaculation avec un peu de savon evite ces symptomes sur le gland mais non la sensation de brulure a l'interieur dans le conduit.

J'ai ete expose a une fille qui avait l'herpes genital mais deux tests de prise de sang pour detecter les anti corps a 10 mois d'intervalles ont tout les deux ete negatifs , je dis bien negatif. Avant de connaitre cette fille je ne souffrais pas de ces symptomes je n'ai pas su son infection assez tot. Je fais appel a votre entraide pour me dire si vous savez ce que c'est car la chose me nuit fortement moralement egalement.

Le premier medecin que j'ai vu m'a conseiller un traitement immediat avec un antibiotique fort car apres avoir minutieusement regarde il ne pensait pas qu'il puisse s'agir de l'herpes. Mais j'ai refuse le traitement a l'antibiotique.

Peux etre devrais-je le faire? Il se trouve que j'ai également ce problème depuis quelques semaines Mes symptômes correspondent très exactement à ce qui est décrit. Je me masturbe également plusieurs fois par semaine, j'ai des rapports sexuels réguliers avec une unique fille sur à Je bois du café, du thé, je porte des sous-vêtements peut-être un peu serrés, je reste assis sur une chaise à longueur de journée.

Je n'ai pas encore consulté de médecin pour mon problème d'irritation, notamment car j'ai lu par ailleurs que des gens présentant ces symptômes et qui ont passé des analyses avaient un mal visiblement "inconnu" qui ne relevait apparemment pas d'une IST.

De plus ces symptômes sont assez légers, pas de grosse douleur ou rougeur. Juste une petite gène, pour laquelle il est dur de se motiver pour aller voir un médecin Cependant, cette gène commence à me peser, surtout au niveau du mental. J'aimerais bien savoir si Ludovic, Laurent et Andreas ont pu obtenir des informations supplémentaires sur leur problème, afin que je sache dans quelle direction chercher, et s'il est nécessaire ou non de consulter un médecin.

Vous parlez de sous-vêtement peut-être un peu trop serrés. Pensez à vérifier en en mettant des un peu plus larges quelques temps histoire de vérifier si ce ne serait pas la cause justement. De plus si les sous-vêtement sous synthétiques, cela peut aussi provoquer une irritation de ce type. Donc modifier en priorité ce point et vous verrez.

Il faudra tout de même plusieurs jours ou semaines pour savoir si c'est bien le problème. Et si vraiment rien alors, consultez. Bien cordialement Christiane Thyroïde en difficulté: Personne ne précise si le gland reste en permanence décalotté, ce qui est souvent le cas quand le filet est un peu "usé". Lorsqu'il m'arrive d'avoir des irritations, je m'arrange pour conserver la protection du prépuce en permanence, ceci après un lavage régulier avec un savon doux. Le topic est ancien, mais c'est le seul du net où sont évoqués les symptômes qui m'empoisonnent la vie J'ai les mêmes symptômes que Ludovic et Laurent sont-il encore là?

Ont-ils trouvé une solution? Les rapports sexuels irritent mon urètre et mon méat urinaire rougeur, inflammation, douleurs, chaleur et brûlures à la verge, spécialement après avoir uriné.

Ca peut faire mal jusqu'à gêner la marche Les douleurs disparaissent lentement Mon uro parle de "prostatite chronique", mais tous les examens sont normaux ECBU, échographie pelvienne, urétrographie rétrograde.

Ca fait plusieurs mois que ça dure, je suis gavé d'antibiotiques, et je ne ressens pas d'amélioration. Bonjour, je poste ceci vu les similitudes avec les précédents courriels.

Voilà, j'attends d'éventuelles réponses. Les intervenants anciens ont-ils réglé leur problème? Avez-vous acheté récemment des sous-vêtements provenant d'extrême-orient, de la République Populaire de Chine particulièrement?

Bonjour, je vous encourage à consulter. Si cela vous fait peur et que vous souhaitez la plus grande discrétion, il existe aussi les cliniques en lignes type euroClinix. Je vous souhaite un bon rétablissement. Bonjour, je vous écrit mes chers collègues car nous avons tous le même problème, les mêmes symptômes et il faut le dire je pense Il est vrai que cela peut nuire à notre quotidien et au moral mais il ne faut pas lâcher l'affaire ; nous pouvons je pense améliorer la chose en décrivant en détail nos façon de procéder et en conclure des solutions.

A CHANGER aller de bas en haut le haut de la raie ne craint rien ; - Le gland est il décalloté ou pas, pour ma part lorsque j'urine je sais que si il reste des gouttes, cela va m'irriter et me démanger pendant quelques minutes puis s'estomper Alors bien s'essuyer, pas comme le font les autres mecs, tant pis Je suis rentré en France et devinez quoi C'est pas cher et vendu en pharmacie, dites que vs avez l'habitude d'en prendre, vendu sans ordonnance.

Je pense vite fait pr ma part à du psoriasis, peut etre quelque chose que l'on a a vie, ce n'est pas détectable, apparait chez les anxieux ou stressé! J'espère que je vous aurais apporter des solutions pr mieux vivre avc cette merde qui nous gache la vie je vous l'accorde. J'espère juste que vous me préviendrez si jms vous trouver la solution miracle.

Je me demande souvent si un médecin spécialiste en la matière pourrait nous aider, on est pas les premiers à avoir ça.. Après tt ce ne sont que des humains..

Pour finir, je bois pas beaucoup d'eau je vais me forcer à en boire plus et le café j'ai arreter en même temps que la clope ya de l'amélioration envoyer vos adresses mail si vous voulez correspondre. Comme vous tous, les différents examens n'ont rien donné: Maintenant, que faire et combien de temps cela va-t-il encore durer? On me parle aussi de lichens scléreux. Merci pour vos réponses. Bref un conseil, n'imaginez pas le pire mais envisager tout ce qui touche de près ou loin votre sexe et notamment les vêtements, le PQ, Espérant avoir pu vous aider un peu Je suis tout à fait d'accord avec vous "Marsyou" et "Nuances", mais alors moi je porte des caleçons et uniquement des caleçons.

Dois-je passer aux boxers en coton? Jvais essayer, y a t il des analyses à ce niveau qui existent pour d'éventuelles alergies? Pour ton histoire de PQ je comprends pas trop, alergique au PQ Continuez à témoigner avc plusieurs trucs en commun on comprendra peut etre d'ou vient le prob ;.

Pour nuances, juste pr info, je l'ai fait moi la petite caméra à l'hopital qu'ils te passent dans l'uretre pour regarder ton conduit urinaire, d'une ça va te déboité, et de deux je pense que ça ne sert à rien, tiens nous au courant mais moi tt aller bien alors que le méat irrité, je suis d'accord à tendance à donner une sensation de brulures quand on pisse. Bref, tu ne le croira qu'une fois l'avoir fait de tte manière.. Les papiers toilettes comme tout ce qu'on "consomme" deviennent soit de plus en plus La grande question est donc: Et quelles conséquences sur nos organismes uniques et individuels?

Quand on les utilise ou pas d'ailleurs: Et sans pour autant être hypocondriaques ou "petites natures", on n'est pas tous des bûcherons de l'Oural! Et oui, chacun sa peau, certaines personnes sont donc soit simplement intolérantes à certaines substances en excès ou chimiques, artificiels Et selon les cas, parce qu'elles n'ont jamais eu de problème de peau déclarées ou connus avant, ne connaissent pas leurs antécédents familiaux ou personnels; voire qu'elles ont déjà un problème, qu'elles délaissent, occultent, ou se mettent à souffrir d'effets négatifs collatéraux?

Ce travail nous revient et à personne d'autre je pense, avant d'allez voir un médecin qui, hélas pourrait, faute de temps, d'excès de certitudes et surtout d'expérience ou de simple méconnaissance de tous nos antécédents, bien évidemment "se planter"! Et via sa prescription nous rendre sans le vouloir, encore plus malade! Bien-sûr qu'il peut aussi tomber juste ; , mais cela reste aléatoire!

C'est donc à nous de bosser un peu à notre mieux être et pas qu'aux autres!