BLOG

Femme qui aime le sexe film intentions sexuelles

femme qui aime le sexe film intentions sexuelles

On y commente déjà les publications de Freud. La découverte de la sexualité infantile ouvre de nouvelles perspectives et commence à déplacer le projet d'éducation sexuelle en direction de la petite enfance. Mais ce milieu progressiste n'a que très peu d'audience. Tous les livres de Germaine Montreuil-Strauss s'adressent aux jeunes filles Non contente d'écrire, elle multiplie les conférences et les interventions publiques sous l'égide du Comité.

En six ans, elle a organisé près de cinq cents conférences, faites exclusivement par des femmes médecins, et qui ont atteint Elle veille à l'édition et à la diffusion de brochures, de tracts, de cartes postales.

Pour atteindre les filles de milieu modeste, elle compte sur les institutrices. Avec l'autorisation du ministère de l'Éducation nationale, les conférencières du Comité ont fait soixante conférences dans trente trois écoles normales à des élèves maîtresses âgées de seize à dix-neuf ans.

Après un exposé sur la fonction génitale féminine anatomie, physiologie, hygiène et un exposé sur les maladies vénériennes, on projetait un film de l' Association américaine d'hygiène sociale: Soucieuses de connaître les réactions des auditrices, le Comité faisait distribuer un questionnaire, auquel les normaliennes pouvaient répondre par écrit et anonymement. Le dossier ainsi réuni contient un millier de réponses individuelles ou collectives, la plupart très détaillées.

Il en ressort que les jeunes filles n'ont nullement été choquées ni froissées d'entendre traiter ce sujet en public. Elles sont sensibles au tact de la conférencière, à l'objectivité scientifique dont elle fait preuve, et qui ménage toute pudeur.

Par contre ce qui les choque, c'est le silence antérieur: Elles insistent sur le soulagement moral que leur procure cette information: Elles considèrent comme un privilège d'avoir été éclairées loyalement, et souhaitent au plus tôt partager ce privilège avec le plus grand nombre.

Croire que de telles révélations puissent les détourner du mariage et de la maternité, c'est leur faire injure, disent-elles. En parler aurait exposé les conférencières aux sanctions prévues par la loi de D'ailleurs, l'Association des femmes médecins détestait ce sujet. Profondément conservatrice, elle souhaitait par-dessus tout le relèvement du taux de natalité. Il faut comprendre ces femmes médecins. On sait quelle peine elles ont eu à se faire admettre dans les facultés de médecine.

Encore mal acceptées par une partie de l'opinion, elles voulaient donner des gages de moralité à leurs maîtres masculins et aux pouvoirs publics.

La presse rend compte des conférences organisées par le Comité, et l'opinion s'habitue aux débats sur ce sujet. C'est pourquoi ils tiennent à se réserver l'éducation sexuelle de leur progéniture. Nombreux sont ceux qui confient leurs enfants à l'école publique, mais qui refusent à celle-ci le droit de se mêler de ces choses-là. L'Église les encourage dans cette attitude, notamment Mgr Verdier qui publie L'Église et l'éducation sexuelle. Dans ce milieu, on commence à lire les psychologues, y compris Freud et ses vulgarisateurs.

Rassemblés dans l' Association du mariage chrétien , puis dans L'École des parents fondée en , des militants essaient de promouvoir Les Initiations nécessaires Mme Vérine, fondatrice de l' École des parents rédige un manuel à l'usage de La Mère initiatrice Peu à peu les idées se précisent.

Les différentes étapes de la psychologie infantile sont de mieux en mieux analysées entre autres par Berthe Bernage La Fillette à l'âge ingrat.

On apprend aussi à tenir compte des différents milieux sociaux. Est-ce un effet du baby-boom? Probablement, mais il faut aussi tenir compte de deux autres facteurs: C'est tout un programme. Le nouveau président, entouré de jeunes pédopsychiatres Georges Mauco, Françoise Dolto Marette, René Zazzo, Cyrille Koupernik s'emploie à transmettre aux parents les acquis de la psychanalyse.

Il s'agit entre autres de faire admettre l'existence de l'inconscient et de la sexualité infantile. Du coup le concept d'éducation sexuelle s'épanouit. Dans une conférence 7 avril Françoise Dolto déclare: Le docteur André Berge qui se spécialise sur ce sujet publie des ouvrages très attachants Il explique qu'il ne faut pas dissocier l'éducation sexuelle de l'éducation tout court: C'est la mère qui éveille la sensibilité de son bébé en le touchant, en le caressant, en exprimant sa tendresse.

À elle aussi de parler de ses grossesses, de ses accouchements, avec calme, sans dissimuler la peine et la souffrance, sans s'y attarder non plus, et en manifestant sa joie de connaître le nouveau bébé. À elle d'éclairer ses filles avec précision sur les changements liés à la puberté et à l'adolescence.

À propos des relations sexuelles il vaut mieux que chaque enfant en discute avec le parent de même sexe que lui, aussi librement que possible. Pour prévenir les enfants des agressions sexuelles, on évoquera celles-ci en général , à propos d'un fait divers.

Françoise Sagan n'a que dix-sept ans quand elle publie Bonjour tristesse où elle évoque sa défloration. Le discours sur la sexualité se banalise au cours des années La description réaliste de l'acte sexuel déborde alors la littérature pornographique: Les affiches, les magazines, les films commencent à mettre le sexe en étalage.

Cependant le lien entre avortement et éducation sexuelle n'est pas direct: D'ailleurs, les néo-malthusiens ne se sont jamais beaucoup occupés des jeunes filles. Berty Albrecht elle-même, quand elle a publié sa revue Le Problème sexuel , quand elle a ouvert un centre de consultation pour le birth-control à Suresnes en , s'est adressée surtout aux femmes mariées qui voulaient maîtriser leur fécondité.

En effet le seul préservatif féminin en usage clandestin depuis les années 30 jusqu'aux années 50, c'était le diaphragme. Impossible d'en placer un dans le vagin d'une pucelle sans la déflorer… Or l'hymen gardait encore toute sa valeur symbolique et retenait la jeune fille en deçà de la sexualité.

Interrogés 18 , ils reconnaissent n'avoir pas envie d'aborder la question avec leurs enfants. Ce n'est pas la peine, disent-ils, en substance. Les jeunes s'informent tout seuls: Le magazine Parents , fondé en , essaie d'apprivoiser ses lecteurs C'est d'abord en tant que filles qu'elles se sont révoltées contre la société patriarcale, contre l'éducation qui leur avait été imposée. Elles ont bientôt compris que la mère est victime avant d'être coupable: On lui ferme la bouche avec un pénis ou un enfant.

Mais elles ont tout fait pour briser le cycle infernal, pour construire autrement le lien mère-fille, pour inventer une contre éducation. Deux ouvrages, deux best-sellers, parus la même année les ont plus spécialement inspirées: Les mères sont en effet complices.

Elena Belotti dessine toute une galerie de portraits accablants: Les institutrices ne valent pas mieux. Et les filles hélas s'identifient à ces modèles. L'autre livre celui d'Annie Leclerc, à l'opposé, exalte le bonheur d'être femme, d'être mère dans son corps: Certes, toutes les mères n'étaient pas féministes.

Elles accueillaient favorablement tout ce qui tendait à réhabiliter le deuxième sexe. Reste que la diffusion des nouveaux modèles éducatifs mériterait une étude. Aucune mère féministe n'a jamais osé mettre des robes à son fils, mais toutes ont mis des pantalons à leurs filles. La gamine n'était pas toujours ravie.

Et pendant ce temps les mères non féministes se désolaient de ne plus pouvoir mettre de jolies robes à leurs filles qui réclamaient des jeans!

La fillette qui recevait une poupée en cadeau refusait parfois de s'en séparer. Alors maman s'évertuait à détourner l'usage et la signification du jouet. Certaines disent avoir mis la poupée entre leurs jambes et mimé l'accouchement. Les nouveaux tampons, vantés par la publicité effacent d'ailleurs les incommodités anciennes: Le risque de défloration est superbement dédaigné. Fi de l'hymen et de sa symbolique! L'anatomie et la physiologie féminines ne sont pas pour autant banalisées: La réaction contre Freud amorcée par Karen Horney, s'intensifie et se généralise.

Or c'est un insigne privilège que de pouvoir enfanter, même si plus tard on a le droit de s'en abstenir. Quelques mères ont tenté d'inventer un rite, de célébrer les premières règles de leur fille par une petite fête familiale, un joli dîner avec un beau gâteau. L'usage ne s'est pas installé. Mais du moins la honte et la malédiction étaient écartées: Pour celles qui refusent l'inégalité entre les sexes, le viol est le scandale suprême, abominable.

Les mères ont une conscience aiguë du danger, dès lors qu'on laisse aux filles toute liberté de mouvement, qu'on renonce à contrôler leurs sorties et leurs relations. On sait pourtant que le jean fut bientôt récupéré: Rien de plus sexué que l'art de séduire!

Mais fait-il partie de l'éducation sexuelle? Aux yeux des féministes des années 70, la réponse était peut-être non. Mais aux yeux de leurs filles? La révélation du plaisir physique pouvait être spontanée, du fait de la masturbation, qu'aucune mère féministe n'a jamais réprimée du moins le disent-elles. Il fallait réhabiliter le clitoris, abattre, là aussi, le discours de Freud. Les filles et les femmes doivent pouvoir explorer toutes les possibilités de leur corps.

C'est mieux que de coucher sans désir avec un garçon pour avoir l'air libérée. Certaines militantes s'irritent de voir la levée des tabous profiter aux hommes et trop souvent à eux seuls. Les questions ne fusaient pas toujours. Nombreuses sont les mères, qui, le jour où elles se sont décidées à informer leurs grandes filles ont été prises de court: Telle autre, qui a été écoutée, a vu sa fille stupéfaite, bouleversée, fondre en larmes et trembler comme une feuille. La mère veut libérer le deuxième sexe, la fille veut se libérer de sa mère.

Ces tensions confirment ce que Nelly Roussel sentait déjà: Elle distingue l'information de caractère scientifique et hygiénique, de l'éducation , éveil à la responsabilité. Le passage aux réalisations fut difficile. Madame Missoffe, député RPR, a multiplié les tables rondes réunissant des membres des associations de parents d'élèves et des représentants des syndicats et enseignants. En elle constate qu'il est encore impossible de tomber d'accord sur ce que doit faire la famille et ce que doit faire l'école: Dès avait paru le Guide Marabout de la jeune fille d'aujourd'hui , par Floriane Prévot.

Ces deux manuels arborent une information sexuelle dernier cri: Le Nouvel art de vivre met seulement en garde contre les relations éphémères. Une autre solution, souvent adoptée, ce fut de conduire l'adolescente, dès les premiers signes de puberté, chez une gynécologue: Les révélations de cette sorte sont sans doute moins troublantes si elles sont faites par une étrangère, dissociées des liens affectifs entre mère et fille. Les conseillères du Planning familial ont, elles aussi, joué ce rôle d'informatrices: Le XIXe siècle citadin apparaît comme une parenthèse obscure entre l'empirisme rustique et l'éducation sexuelle organisée.

Il y a quinze ans, on pouvait écrire: Mais quoi au juste? Logique et infortunes d'un combat pour l'égalité , Paris, Côté-femme. Vingt-cinq ans d'histoire du Planning familial , Paris, Tierce. En réalité, elles savent très bien ce qu'elles veulent Nous avons interrogé de très nombreuses femmes qui nous ont avoué ce qu'elles adorent. A la clé, quelques surprises. Prêt à connaître les clés de l'excitation féminine? Sexualité de la femme.

Forum Désir - Plaisir. BeautyLab Doctipharma Mon Docteur. Un article Un médicament. Accueil Sexualité Diaporamas - Sexualité Ce que les femmes aiment au lit. Ce que les femmes aiment au lit. Ce que les femmes aiment au lit Certains d'hommes pensent qu'il est impossible de comprendre les femmes Forum Fantasmes Forum Désir - Plaisir. Les hommes sûrs d'eux. En forme mais sans exagérer! Les hommes à torse poilu. Le clitoris, médaille d'or. Les seins, médaille d'argent.

.

Videos sexe amateurs dessin animé sexe


femme qui aime le sexe film intentions sexuelles

...




Sex tape étoile sex academy


On pourrait comparer ce type de publicité web dépendante du contenu avec la publicité à la télévision. Par exemple, si vous regardez une émission de télévision culinaire, vous verrez souvent dans les pauses publicitaires correspondantes une publicité sur des produits pour la cuisson.

Pour ce qui est des cookies placés par des tiers, nous renvoyons aux déclarations que ces parties fournissent sur leur propre site web. Le contenu de notre site web est en grande partie ou même entièrement gratuit.

En retour, nous affichons également des publicités. Certaines publicités ou messages vidéo utilisent des cookies. Ces publicités sont placées sur notre site par nous ou par des tiers. Sur la base de ces intérêts, nous adaptons le contenu sur notre site web aux différents groupes de clients.

Les tiers qui placent des cookies via notre site web peuvent ainsi également obtenir des informations sur vos intérêts. Les informations relatives à votre visite actuelle sur le site web peuvent dans ce cas être combinées avec des informations collectées lors de visites précédentes sur des sites autres que le nôtre. Les réseaux publicitaires et les agences média sont des sociétés qui agissent comme des intermédiaires entre les propriétaires de sites web et les annonceurs.

Pour ce qui est des cookies placés à des fins publicitaires par des tiers, nous renvoyons aux déclarations que ces parties fournissent sur leur propre site web. Les articles et les vidéos que vous consultez sur notre site web peuvent être partagés via les médias sociaux au moyen de certains boutons.

Ces cookies permettent ainsi que les utilisateurs connectés de certains médias sociaux puissent partager directement certains éléments de notre site web.

Ou contactez directement le tiers en question et demandez quels cookies ils ont placés, quelle est la raison, quelle est la durée de vie du cookie et comment on a fait pour garantir la protection de votre vie privée. Nous devrons parfois modifier les déclarations ci-dessus, en fonction, par exemple, des changements de notre site web ou des règlements concernant les cookies.

Nous conservons le droit de modifier le contenu de ces déclarations et les cookies inclus dans les listes à tout moment et sans préavis.

Vous trouverez toujours la version la plus récente sur cette page web. Chez 7sur7, nous attachons une grande importance à la protection de votre vie privée et à la confiance que vous nous accordez. Notre réglage de cookies recommandé est le niveau 4 , ce qui vous permet de profiter de ce site dans des conditions optimales à tout moment. Vous pouvez ajuster les paramètres des cookies ci-dessous en choisissant le niveau préféré.

Veuillez noter que selon le niveau choisi, vous verrez notre site web et son contenu articles, photos, vidéos, Vous verrez dans ce cas régulièrement les mêmes publicités car nous ne savons pas quel message publicitaire vous avez déjà reçu qui ne sont pas adaptées à vos intérêts. Voir ci-dessous pour savoir exactement ce que chaque niveau signifie. Nous ne lisons que les cookies fonctionnels et analytiques. Ces cookies ne conservent aucune information personnelle.

Les cookies fonctionnels et analytiques vous donnent accès au site de base. Toutefois, certains contenus, tels que des vidéos plus longues, utilisent des cookies supplémentaires. Vous verrez des publicités, mais elles ne sont pas adaptées à votre profil, elles ne seront donc pas toujours pertinentes et se répèteront aussi plus régulièrement.

En plus des cookies fonctionnels et analytiques, nous vous offrons également les avantages des cookies personnels. Ceux-ci suivent votre itinéraire sur notre site web. Vous continuerez à recevoir des publicités générales adaptées au contenu de la page visitée. Par exemple sur nos pages sportives, vous rencontrerez surtout des publicités liées au sport. En plus des deux autres niveaux de cookies, nous pouvons également charger des cookies publicitaires.

Accès complet au site web, partage facile avec votre réseau et des publicités personnalisées avec un minimum de répétition. Aimer le contenu, partager avec vos amis ou donner votre avis? En plus de tous les autres cookies, vous bénéficiez également des cookies de médias sociaux. Les paramètres de votre navigateur ou de votre appareil ne permettent pas le stockage des cookies.

Ce paramétrage entrave le fonctionnement de ce site Web. Veuillez modifier ce paramétrage avant de continuer. Pages banales en vérité, sauf sur un point: À quinze ans, il faut tout révéler y compris les pratiques sociales: Le droit à l'amour est imprescriptible, mais ambivalent dans la société actuelle: Dans l'état actuel de la civilisation, la femme n'accède à une pleine liberté qu'en se privant d'amour.

Une intéressante profession peut suffire à remplir son existence. Ainsi vit Madeleine elle-même célibataire endurcie 8. C'est le seul moyen, croit-elle, d'effacer l'infériorité sociale du sexe féminin.

Ce principe subversif inspire à l'auteur une foule de remarques originales. Par exemple sur la fonction essentielle des vêtements: Sur les dangers de la culture: Cette pensée prophétique a trouvé peu d'audience: Les principaux éléments de réflexion sont en place: Mais d'une part, comme tous les consensus, celui-ci masque de grandes divergences d'opinions: D'autre part la prise de conscience concerne surtout l'élite cultivée: En conséquence, des années 20 aux années 60 peu de progrès ont été possibles.

Il n'était pas concevable que les femmes et les filles puissent disposer de leur corps. D'ailleurs l'hécatombe produite par la Grande Guerre aggravait le péril démographique: L'éducation sexuelle, dans la mesure où elle pouvait favoriser la contraception, restait suspecte et indésirable. Cependant une recrudescence de la syphilis s'était accusée pendant la guerre: Deux tendances s'affirment alors: Le texte est publié 10 , lesté d'une préface du professeur Pinard qui affirme solennellement: La conférencière, comme le préfacier, invitent le Conseil supérieur de l'Éducation nationale à compléter dans cette perspective la formation des instituteurs.

Mais ils estiment, l'un et l'autre, que la responsabilité essentielle reste à l'homme. Pour la fille, il suffirait de la préparer au rôle maternel et de lui inspirer de l'estime pour l'homme chaste. La même année le psychiatre Édouard Toulouse publie La Question sexuelle et la femme où s'expriment des convictions analogues.

En , au cours du Congrès international de propagande d'hygiène sociale et d'éducation prophylactique sanitaire et morale , elle fait agréer une motion qui mérite d'être largement citée Les institutrices féministes suivent néanmoins avec assiduité les congrès d'hygiène sociale consacrés à ce sujet.

On y commente déjà les publications de Freud. La découverte de la sexualité infantile ouvre de nouvelles perspectives et commence à déplacer le projet d'éducation sexuelle en direction de la petite enfance. Mais ce milieu progressiste n'a que très peu d'audience. Tous les livres de Germaine Montreuil-Strauss s'adressent aux jeunes filles Non contente d'écrire, elle multiplie les conférences et les interventions publiques sous l'égide du Comité.

En six ans, elle a organisé près de cinq cents conférences, faites exclusivement par des femmes médecins, et qui ont atteint Elle veille à l'édition et à la diffusion de brochures, de tracts, de cartes postales. Pour atteindre les filles de milieu modeste, elle compte sur les institutrices. Avec l'autorisation du ministère de l'Éducation nationale, les conférencières du Comité ont fait soixante conférences dans trente trois écoles normales à des élèves maîtresses âgées de seize à dix-neuf ans.

Après un exposé sur la fonction génitale féminine anatomie, physiologie, hygiène et un exposé sur les maladies vénériennes, on projetait un film de l' Association américaine d'hygiène sociale: Soucieuses de connaître les réactions des auditrices, le Comité faisait distribuer un questionnaire, auquel les normaliennes pouvaient répondre par écrit et anonymement.

Le dossier ainsi réuni contient un millier de réponses individuelles ou collectives, la plupart très détaillées. Il en ressort que les jeunes filles n'ont nullement été choquées ni froissées d'entendre traiter ce sujet en public. Elles sont sensibles au tact de la conférencière, à l'objectivité scientifique dont elle fait preuve, et qui ménage toute pudeur. Par contre ce qui les choque, c'est le silence antérieur: Elles insistent sur le soulagement moral que leur procure cette information: Elles considèrent comme un privilège d'avoir été éclairées loyalement, et souhaitent au plus tôt partager ce privilège avec le plus grand nombre.

Croire que de telles révélations puissent les détourner du mariage et de la maternité, c'est leur faire injure, disent-elles.

En parler aurait exposé les conférencières aux sanctions prévues par la loi de D'ailleurs, l'Association des femmes médecins détestait ce sujet.

Profondément conservatrice, elle souhaitait par-dessus tout le relèvement du taux de natalité. Il faut comprendre ces femmes médecins. On sait quelle peine elles ont eu à se faire admettre dans les facultés de médecine.

Encore mal acceptées par une partie de l'opinion, elles voulaient donner des gages de moralité à leurs maîtres masculins et aux pouvoirs publics. La presse rend compte des conférences organisées par le Comité, et l'opinion s'habitue aux débats sur ce sujet. C'est pourquoi ils tiennent à se réserver l'éducation sexuelle de leur progéniture. Nombreux sont ceux qui confient leurs enfants à l'école publique, mais qui refusent à celle-ci le droit de se mêler de ces choses-là.

L'Église les encourage dans cette attitude, notamment Mgr Verdier qui publie L'Église et l'éducation sexuelle. Dans ce milieu, on commence à lire les psychologues, y compris Freud et ses vulgarisateurs. Rassemblés dans l' Association du mariage chrétien , puis dans L'École des parents fondée en , des militants essaient de promouvoir Les Initiations nécessaires Mme Vérine, fondatrice de l' École des parents rédige un manuel à l'usage de La Mère initiatrice Peu à peu les idées se précisent.

Les différentes étapes de la psychologie infantile sont de mieux en mieux analysées entre autres par Berthe Bernage La Fillette à l'âge ingrat. On apprend aussi à tenir compte des différents milieux sociaux.

Est-ce un effet du baby-boom? Probablement, mais il faut aussi tenir compte de deux autres facteurs: C'est tout un programme. Le nouveau président, entouré de jeunes pédopsychiatres Georges Mauco, Françoise Dolto Marette, René Zazzo, Cyrille Koupernik s'emploie à transmettre aux parents les acquis de la psychanalyse. Il s'agit entre autres de faire admettre l'existence de l'inconscient et de la sexualité infantile. Du coup le concept d'éducation sexuelle s'épanouit.

Dans une conférence 7 avril Françoise Dolto déclare: Le docteur André Berge qui se spécialise sur ce sujet publie des ouvrages très attachants Il explique qu'il ne faut pas dissocier l'éducation sexuelle de l'éducation tout court: C'est la mère qui éveille la sensibilité de son bébé en le touchant, en le caressant, en exprimant sa tendresse.

À elle aussi de parler de ses grossesses, de ses accouchements, avec calme, sans dissimuler la peine et la souffrance, sans s'y attarder non plus, et en manifestant sa joie de connaître le nouveau bébé.

À elle d'éclairer ses filles avec précision sur les changements liés à la puberté et à l'adolescence. À propos des relations sexuelles il vaut mieux que chaque enfant en discute avec le parent de même sexe que lui, aussi librement que possible.

Pour prévenir les enfants des agressions sexuelles, on évoquera celles-ci en général , à propos d'un fait divers. Françoise Sagan n'a que dix-sept ans quand elle publie Bonjour tristesse où elle évoque sa défloration.

Le discours sur la sexualité se banalise au cours des années La description réaliste de l'acte sexuel déborde alors la littérature pornographique: Les affiches, les magazines, les films commencent à mettre le sexe en étalage. Cependant le lien entre avortement et éducation sexuelle n'est pas direct: D'ailleurs, les néo-malthusiens ne se sont jamais beaucoup occupés des jeunes filles.

Berty Albrecht elle-même, quand elle a publié sa revue Le Problème sexuel , quand elle a ouvert un centre de consultation pour le birth-control à Suresnes en , s'est adressée surtout aux femmes mariées qui voulaient maîtriser leur fécondité. En effet le seul préservatif féminin en usage clandestin depuis les années 30 jusqu'aux années 50, c'était le diaphragme.

Impossible d'en placer un dans le vagin d'une pucelle sans la déflorer… Or l'hymen gardait encore toute sa valeur symbolique et retenait la jeune fille en deçà de la sexualité.

Interrogés 18 , ils reconnaissent n'avoir pas envie d'aborder la question avec leurs enfants. Ce n'est pas la peine, disent-ils, en substance. Les jeunes s'informent tout seuls: Le magazine Parents , fondé en , essaie d'apprivoiser ses lecteurs C'est d'abord en tant que filles qu'elles se sont révoltées contre la société patriarcale, contre l'éducation qui leur avait été imposée.

Elles ont bientôt compris que la mère est victime avant d'être coupable: On lui ferme la bouche avec un pénis ou un enfant.

Mais elles ont tout fait pour briser le cycle infernal, pour construire autrement le lien mère-fille, pour inventer une contre éducation. Deux ouvrages, deux best-sellers, parus la même année les ont plus spécialement inspirées: Les mères sont en effet complices. Elena Belotti dessine toute une galerie de portraits accablants: Les institutrices ne valent pas mieux.

Et les filles hélas s'identifient à ces modèles. L'autre livre celui d'Annie Leclerc, à l'opposé, exalte le bonheur d'être femme, d'être mère dans son corps: Certes, toutes les mères n'étaient pas féministes. Elles accueillaient favorablement tout ce qui tendait à réhabiliter le deuxième sexe. Reste que la diffusion des nouveaux modèles éducatifs mériterait une étude. Aucune mère féministe n'a jamais osé mettre des robes à son fils, mais toutes ont mis des pantalons à leurs filles.

La gamine n'était pas toujours ravie. Et pendant ce temps les mères non féministes se désolaient de ne plus pouvoir mettre de jolies robes à leurs filles qui réclamaient des jeans! La fillette qui recevait une poupée en cadeau refusait parfois de s'en séparer. Alors maman s'évertuait à détourner l'usage et la signification du jouet. Certaines disent avoir mis la poupée entre leurs jambes et mimé l'accouchement.

Les nouveaux tampons, vantés par la publicité effacent d'ailleurs les incommodités anciennes: Le risque de défloration est superbement dédaigné. Fi de l'hymen et de sa symbolique! L'anatomie et la physiologie féminines ne sont pas pour autant banalisées: La réaction contre Freud amorcée par Karen Horney, s'intensifie et se généralise. Or c'est un insigne privilège que de pouvoir enfanter, même si plus tard on a le droit de s'en abstenir.

Quelques mères ont tenté d'inventer un rite, de célébrer les premières règles de leur fille par une petite fête familiale, un joli dîner avec un beau gâteau. L'usage ne s'est pas installé. Mais du moins la honte et la malédiction étaient écartées: Pour celles qui refusent l'inégalité entre les sexes, le viol est le scandale suprême, abominable.

Les mères ont une conscience aiguë du danger, dès lors qu'on laisse aux filles toute liberté de mouvement, qu'on renonce à contrôler leurs sorties et leurs relations. On sait pourtant que le jean fut bientôt récupéré: Rien de plus sexué que l'art de séduire!

Mais fait-il partie de l'éducation sexuelle?

femme qui aime le sexe film intentions sexuelles